Le Regroupement des offices d’habitation du Québec

NOS NOUVELLES

Accueil / Nouvelles

Une nouvelle étude confirme les retombées sociales et économqiues

Une nouvelle étude confirme les retombées sociales et économqiues

Le Regroupement des offices d’habitation du Québec (ROHQ) a confié à la firme externe Aviséo Conseil, la réalisation d’une étude économique, qui porte sur un sujet d’intérêt pour le Québec, soit l’habitation et plus particulièrement l’habitation sociale. L’étude traite des impacts des investissements dans le logement social sur l’économie et le bien-être de la société québécoise.

Cette étude s’attache particulièrement à quantifier les impacts autant économiques que sociaux, de façon rigoureuse et transparente, grâce à un modèle de microsimulation permettant de mesurer les impacts distributifs, et ce, dans un cadre qui se veut complémentaire à celui utilisé pour estimer les impacts économiques, mesurés en équilibre général calculable. Les hypothèses de l’étude, qui ont permis de mesurer ces impacts, sont basées sur les éléments suivants : la construction de 12 500 nouveaux logements sociaux, un investissement de 2,5 à 5 milliards de dollars et des loyers correspondants à 25 % des revenus des ménages.

Construire des logements sociaux est un investissement en infrastructure publique porteur d’impacts économiques et sociaux positifs pour le Québec. Sa vocation première est distributive, c’est-à-dire que l’objectif de construire des logements sociaux est de redistribuer la richesse collective vers les segments de la population qui en ont le plus besoin.

Les résultats de l’étude démontrent le bien fondé d’investir dans les logements sociaux au Québec; de tels investissements sont porteurs de variations positives :

  • Augmentation du PIB,
  • Augmentation des revenus des ménages,
  • Baisse du taux de pauvreté.

Un Québec plus sécuritaire – Investir dans la construction de logements sociaux a des impacts sur les coûts de répression de crime de l’ordre de 525 millions de dollars par an. Construire des logements sociaux est associé à une diminution de certains types de crimes.

Un Québec en santé – Vivre en logement social améliore le bien-être de nombreux citoyens et de la société en général grâce à une réduction des risques d’insécurité alimentaire et une diminution de la prévalence du diabète et du stress. La subvention au loyer offerte dans le cadre des programmes de logements sociaux, associée aux effets bénéfiques des milieux de vie implantés au cœur des ensembles immobiliers sociaux, permet d’augmenter les revenus des ménages les plus modestes et d’augmenter les dépenses dans une alimentation plus saine et dans les soins de santé, permettant d’accéder à une vie plus saine.

Un Québec plus riche – L’effet net d’un investissement de 2,5 à 5 milliards de dollars dans la construction de logements sociaux est positif pour l’économie québécoise puisqu’il permet d’augmenter le PIB de 148 à 230 millions de dollars, d’augmenter les revenus des ménages de l’ordre de 844 à 1 600 millions de $ et d’augmenter les revenus fiscaux pour l’ensemble des paliers de gouvernement. De plus, et en tenant compte du coût pour le gouvernement et des bénéfices induits par l’activité économique générée, il en découle que le coût de chaque dollar investi en construction de logements sociaux n’est que de 0,66 $ par dollar investi.

Un Québec plus juste – La construction de 12 500 logements sociaux est associée à une diminution du taux de pauvreté de 0,8% et contribue à sortir environ 65 000 Québécois de la pauvreté. Ce résultat est d’autant plus marqué pour la population aînée du Québec où l’accès à un logement social est associé à une réduction des privations.

Pour consulter l’étude, visitez le site internet du ROHQ

À propos du Regroupement des offices d’habitation du Québec (ROHQ)

Le Regroupement des offices d’habitation du Québec (ROHQ) agit pour la pérennité et le développement du logement social et abordable au Québec. Acteur incontournable en logement social et abordable au Québec, le ROHQ est un organisme sans but lucratif fondé en 1972, il constitue un vaste réseau qui s’étend sur tout le territoire québécois. Ses membres, les 149 offices d’habitation, interviennent dans la gestion de près de 100 000 logements sociaux, communautaires et abordables à travers tout le Québec et viennent en aide à plus de 150 000 personnes à faible revenu.

Pour information :

Coralie Le Roux

Conseillère principale aux dossiers stratégiques

Coralie.leroux@rohq.qc.ca

Partager

Facebook
LinkedIn
Twitter

51e édition du Congrès du ROHQ en 2024

La prochaine édition du congrès annuel du ROHQ se tiendra le du 15 mai au 17 mai 2024 à l’Hôtel Le Concorde de Québec.

Devenu un rendez-vous incontournable dans le réseau des offices d’habitation, le congrès se démarque par son côté formateur, rassembleur et dynamique.

LIRE DAVANTAGE +

OFFRES D’EMPLOI

Les offices d’habitation du Québec emploient plus de 2500 travailleurs au Québec. Ce sont des organismes publics aux valeurs humaines axées sur le bien-être des personnes en situation de vulnérabilité économique. Venez participer à une mission sociale des plus valorisante, soit d’aider des personnes à faible revenu à se loger !